14. Pharmacothérapie des infections urinaires en présence de LM

Capsules pour l’action pour LM (2nd ed., 2013)

Le problème:Man in power wheelchair

En présence de vessie neurogène, les infections urinaires (IU) sont souvent polymicrobiennes, et on y retrouve une plus grande variété de pathogènes que dans les IU de la population générale.

 

 

Capsule pour l’action

Prescrivez une fluoroquinolone en première intention pour une IU symptomatique fébrile ou chronique.

Pratiques d’excellence fondées sur des preuves:

En présence de LM, les lignes directrices sur le choix des antibiotiques sont semblables à celles utilisées dans la population générale. Il faut identifier le pathogène et son antibiogramme, et évaluer la résistance de l’hôte et ses facteurs de risque. Lorsqu’une IU symptomatique est confirmée, en présence de LM (voir capsule no 4), le traitement, en première intention, est une fluoroquinolone (p. ex. : ciprofloxacine, ofloxacine). On doit commencer le traitement sans attendre le résultat des cultures et traiter au moins 14 jours en cas d’IU récurrente. À cause du risque important de résistance aux antibiotiques, il faut s’abstenir de donner une prophylaxie antibiotique lors des changements de sonde et de traiter les infections asymptomatiques.

Un essai clinique randomisé a produit un taux de guérison clinique de 90 % pour l’ofloxacine, contre 57 % pour le triméthoprime-sulfaméthoxazole (TMP-SMX) ou d’autres antibiotiques. De plus, 67 % des bactéries ont été éliminées par l’ofloxacine, contre 35 % pour le TMP-SMX ou d’autres antibiotiques. Dans une autre étude, la ciprofloxacine a éradiqué 92 % des bactéries, contre 71 % pour l’ofloxacine et 56 % pour la norfloxacine.

Source clé:

    Zalmanovici Trestioreanu, A., Lador, A., Sauerbrun-Cutler, M.T., & Leibovici, L. (2012). Antibiotics for asymptomatic bacteriuria (Protocol). The Cochrane Library, 1: 1-11.

Références supplémentaires:

    del Popolo, G., Mencarini, M., Nelli, F., & Lazzeri, M. (2012). Controversy over the pharmacological treatments of storage symptoms in spinal cord injury patients: A literature overview. Spinal Cord, 50: 8-13.
    Esclarin De Ruz, A., Garcia Leoni, E., & Herruzo Cabrera, R. (2000). Epidemiology and risk factors for urinary tract infection in patients with spinal cord injury. Journal of Urology, 164(4): 1285-9. http://dx.doi.org/10.1097/00005392-200010000-00032
    Reid, G., et al. (1992). Bacterial biofilm formation in the urinary bladder of spinal cord injured patients. Paraplegia, 30(10): 711-7. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/entrez/query.fcgi?cmd=Retrieve&db=PubMed&dopt=Citation&list_uids=1448299
    Reid, G., et al. (1994). Use of adhesion counts to help predict symptomatic infection and the ability of fluoroquinolones to penetrate bacterial biofilms on the bladder cells of spinal cord injured patients. Paraplegia, 32(7): 468-72. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/entrez/query.fcgi?cmd=Retrieve&db=PubMed&dopt=Citation&list_uids=7970848
    Reid, G., et al. (2000). Ofloxacin for the treatment of urinary tract infections and biofilms in spinal cord injury. The International Journal of Antimicrobial Agents, 13(4): 305-7.
http://dx.doi.org/10.1016/S0924-8579(99)00136-3
    Ryu, K.H., Kim, Y.B., Yang, S.O., Lee, J.K., & Jung, T.Y. (2011). Results of urine culture and antimicrobial sensitivity tests according to the voiding method over 10 years in patients with spinal cord injury. Korean Journal of Urology, 52(5): 345-9.
    Siroky, M.B. (2002). Pathogenesis of bacteriuria and infection in the spinal cord injured patient. American Journal of Medicine, 113(Suppl 1A): 67S-79S.
http://dx.doi.org/10.1016/S0002-9343(02)01061-6
    Wilde, M.H., Brasch, J., Getliffe, K., Brown, K.A., McMahon, J.M., Smith, J.A., Anson, E., et al. Study on the use of long-term urinary catheters in community-dwelling individuals. Journal of Wound, Ostomy and Continence Nursing, 37(3): 301-10.
    Wolfe, D.L., Legassic, M., McIntyre, A., Cheung, K., Goettl, T., Walia, S., Loh, E., et al. (2012). Bladder health and function following spinal cord injury. Spinal Cord Injury Rehabilitation Evidence, Version 4.0: 1-143.